A documentary on the Battle of the Bulge in the Clervaux corridor

D'Preise së rëm zréck
Alamo zu Cliärref

Un documentaire sur la Bataille des Ardennes dans le secteur de Clervaux

Ein Dokumentarfilm zur Ardennenoffensive im Raum Clervaux

Scroll Down
preorder

Finalement en DVD!

Notre documentaire "D'Preise së rëm zréck - Alamo zu Cliärref" peut être acheté en DVD région 2 dans le commerce.

Le DVD est disponible dans un grand nombre de magasins à travers le Grand-Duché. Vous le trouverez si bien dans les succursales de la “Librairie Ernster”, que dans les supermarchés “Cactus”, les tabacs presse “K Kiosk”. Malheureusement on n’a pu produire qu’un DVD codé pour la région 2, mais bientôt le documentaire sera aussi disponible en téléchargement.

12994515_982194581817846_5497282903854790487_n

 

Contactez nous par Facebook

Restez en ligne et suivez nous sur Facebook ou vous trouverez toutes les nouvelles du film!

trailer-two

Trailer

Video
trailer

Teaser

Video
socialmedia
our-service

Aux cinémas à partir du décembre 2015

La première du documentaire aura lieu le 17 décembre au “Ciné Orion” à Troisvierges. Après cette date, le documentaire sera présenté dans plusieurs cinémas au Grand-Duché dont l'horaire est disponible ici.

Cinémas et horaires:

2016


  • Ciné Sura à Echternach: samedi, le 9 janvier 2016 à 19.00h

  • Ciné Prabbeli à Wiltz: samedi, le 9 janvier 2016 à 20.00h

  • Ciné Orion à Troisvierges: dimanche, le 10 janvier 2016 à 14.00h

  • Ciné Prabbeli à Wiltz: mardi, le 12 janvier 2016 à 20.00h

  • Ciné Scala à Diekirch: dimanche, le 24 janvier 2016 à 17.00h

  • Ciné Sura à Echternach: dimanche, le 24 janvier 2016 à 18.00h

  • Ciné Utopia à Luxembourg-Ville: lundi, le 14 mars 2016 à 19.00h

2015


  • Ciné Orion à Troisvierges: jeudi, le 17 décembre 2015 à 20.00h

  • Ciné Sura à Echternach: vendredi, le 18 décembre 2015 à 16.00h

  • Ciné Ariston à Esch-sur-Alzette: samedi, le 19 décembre 2015 à 20.00h

  • Ciné Waasserhaus à Mondorf: dimanche, le 20 décembre 2015 à 18:45h

  • Ciné Sura à Echternach: mardi, le 22 décembre 2015 à 20.30h

  • Ciné Kursaal à Rumelange: mercredi, le 23 décembre 2015 à 19:00h

  • Ciné Ermesinde à Mersch: vendredi, le 25 décembre 2015 à 18:15h

L’horaire sur Utopolis.lu

Le documentaire sera aussi présenté dans d’autres cinémas du Grand-Duché, veuillez visiter le site web régulièrement pour les actualisations.
Nous vous informons aussi sur notre page facebook ou si vous abonnez le newsletter.

Ce documentaire raconte l’histoire de l’Offensive des Ardennes, en mettant l’accent sur les événements, qui se sont déroulés dans la région de Clervaux, tout en fournissant des informations concernant l’occupation du Grand-Duché entre 1940 et 1944.

3000

Nombre estimé des victimes civiles de la Bataille des Ardennes.
Source: Schrijvers, Peter (2005), The Unknown Dead: Civilians in the Battle of the Bulge, University Press of Kentucky, ISBN 0-8131-2352-6

Restez informé en souscrivant à notre newsletter.

Si vous vous inscrivez à notre newsletter, vous recevrez les dernières nouvelles à propos du documentaire par courrier électronique.

synopsis

Synopsis

À propos du film.

Quand, en décembre 1944, la contre attaque allemande heurtait Clervaux de plein fouet, la population civile fut entrainée dans un cauchemar rempli de scènes de guerre, de peur et de destructions et pertes humaines. Des soldats américains résistaient courageusement pendant trois jours contre les assauts allemands. Finalement ils étaient forcés de se retirer dans les murs du château fort ou ils se sont battus jusqu’a la dernière cartouche, avant de se rendre aux allemands et d’entamer un marche vers un destin incertain.

Après les longues années sous l’occupation allemande, la population avait cru que pour eux la guerre s’était terminée lors de leur libération par les forces américaines en septembre 1944. Le 16 décembre 1944, le nord du pays fût heurté de plein fouet par une force d’une cruauté inimaginable, quand la Wehrmacht lançait sa dernière contre-offensive désespérée. Clervaux, une petite ville au nord du Grand-Duché, fut submergé par les troupes de la Wehrmacht, qui, en suivant un horaire trop ambitieux, essayaient de rejoindre Anvers par le chemin de Bruxelles. Pendant trois jours les vaillants soldats de la 28me division d’infanterie US ont résisté aux assaillants et ont ainsi réussis à retarder l’attaque sur Bastogne, par cette action ils ont influencé d’une manière décisive le dénouement de la bataille. Ce Documentaire raconte les événements qui se sont déroulés à Clervaux pendant la Bataille des Ardennes, si bien du côté des militaires que du côté des civils.

 

quote_movie

Il me tenait à coeur de démontrer au spectateur la portée de l’occupation ainsi que l’impact que celle-ci avait sur la vie quotidienne des gens.

Michel Tereba – Réalisateur
why-this-documentary

Pourquoi ce documentaire?

Si on est actif dans le domaine du travail de mémoire, on ne peut que faire deux constations contradictoires en soi. D’un côté le grand public se montre très réceptif aux sujets historiques, en relation avec la deuxième Guerre Mondiale et la Bataille des Ardennes, de l’autre côté, les connaissances historiques de la plupart des citoyens, sont au mieux, lacunaires. Ce documentaire a pour objectif d’éliminer cette contradiction. Le film ne vise, en priorité, pas l’historien ou l’amateur de l’histoire militaire, il s’adresse au profane qui veut comprendre l’histoire et le passé de ses parents et de sa région. Malgré ce qui précède, l’historien et le passionné de l’histoire militaire peuvent toujours y trouver des détails intéressants, qui leur étaient, jusque-là, inconnus.

 

Je voulais fournir aussi bien un aperçu sur la situation géopolitique et expliquer les stratégies militaires, qu’un narratif des destins personnels des gens qui ont vécu l’enfer de la Bataille des Ardennes.

Michel Tereba – Réalisateur

Commentaire du régisseur

michel_tereba_color_web

C’est la magnitude des destructions, causées par seulement quelques jours de combats acharnés, ainsi que l’énorme influence que la bataille a eu sur le destin des gens qui l’ont vécue, qui m’ont attirés vers le projet. Quand tout le monde pensait, que la guerre fut terminée, Clervaux a été frappé par une force destructive d’une brutalité sans limites.

Le film retrace les trois premiers jours de la Bataille des Ardennes, quand Clervaux retombait entre les mains des occupants allemands. Il me tenait à cœur de démontrer au spectateur la portée de l’occupation ainsi que l’impact que celle-ci avait sur la vie quotidienne des gens. Quelques uns se soumettaient, d’autres résistaient de manière passive contre les troupes occupantes. Tout le monde devait faire face à la situation en se débrouillant le mieux possible. Je voulais fournir aussi bien un aperçu sur la situation géopolitique et expliquer les stratégies militaires, qu’un narratif des destins personnels des gens qui ont vécu l’enfer de la Bataille des Ardennes. Les événements les plus marquants de ces jours de décembre 1944 ont été reconstitués de manière méticuleuse, tout en respectant les témoignages documentés dans la littérature. En tournant sur les lieux authentiques, tant qu’ils ont perduré, on a su souligner le contraste entre le Clervaux d’aujourd’hui et celui d’antan. Notre but était de fournir au spectateur un lien direct aux événements d’il y a soixante-dix ans. Des événements, qui encore aujourd’hui, continuent à avoir des répercussions sur la vie des habitants de Clervaux.

En collaboration avec le CEBA, j’ai fait une sélection de scènes à faire rejouer par des Re-enactors. Des entretiens avec des témoins d’époque nous ont permis d’adapter les scènes de re-enactment et les dialogues aux événements historiques.

Jusqu’aujourd’hui les experts essayent de localiser avec précision les positions des unités de combat spécifiques. On était conscient de la grande importance qu’un positionnement géographique précis a pour la compréhension des événements, qui se sont déroulés lors de la bataille pour Clervaux. Des cartes animées donnent à chaque instant au spectateur le moyen d’attribuer une location géographique aux événements. Du matériel audiovisuel d’archives et des images d’époque accentuent la narration.

La guerre est un chaos contrôlé C’est un euphémisme pour l’impitoyable combat, que doit mener, chaque individu qui essaye de survivre la guerre.

Chaque spectateur devra gagner un aperçu de l’enfer qu’ont dû traverser ces hommes. De plus, ce documentaire devra servir comme un rappel des énormes sacrifices que quelques uns ont dû faire, afin de se défendre contre l’oppression.

quote-toland

At dawn of December 17, hundreds of keyed-up German tankers in leather jackets sat expectantly in Panthers and Tigers just a few miles east of Clervaux. On their timetable, Clervaux – key to the ridge – would fall before noon.

John TOLAND, Author and Pulitzer Price Winner, Battle – The Story of the Bulge, 1959
pictures

Photos

in-the-press

Dans les médias

  • CHRISTIAN SPIELMANN – Lëtzebuerger Journal

    “[…] Somit ist Michel Tereba ein interessantes Filmdokument gelungen, das eigentlich alle Luxemburger interessieren müsste.” (link)

    CHRISTIAN SPIELMANN – Lëtzebuerger Journal
  • POL SCHOCK – Luxemburger Wort

    “Michel Tereba erzählt in seinem Dokumentarfilm die Geschichte der Ardennenoffensive aus der Perspektive des Öslinger Ortes Clerf und greift dabei auf alle klassischen Stilelemente des Genres zurück.” (link)

    POL SCHOCK – Luxemburger Wort
  • Gabrielle Seil – Revue

    “Indem Michel Tereba seine sorgfältig geführten Interviews mit Archivbildern und wichtigen strategischen, politischen und nationalen Informationen mischt, entsteht eine sehr lebendige Dokumentation über eines der traurigsten Kapitel der Luxemburger Geschichte des 20. Jahrhunderts.”

    Gabrielle Seil – Revue
  • RTL Lëtzebuerg

    Interview live avec Michel Tereba, régisseur du documentaire et Erny Kohn, président du CEBA: Cliquez ici!

    RTL Lëtzebuerg
  • CHRISTIAN SPIELMANN – Lëtzebuerger Journal

    “[…] Somit ist Michel Tereba ein interessantes Filmdokument gelungen, das eigentlich alle Luxemburger interessieren müsste.” (link)

    CHRISTIAN SPIELMANN – Lëtzebuerger Journal
  • POL SCHOCK – Luxemburger Wort

    “Michel Tereba erzählt in seinem Dokumentarfilm die Geschichte der Ardennenoffensive aus der Perspektive des Öslinger Ortes Clerf und greift dabei auf alle klassischen Stilelemente des Genres zurück.” (link)

    POL SCHOCK – Luxemburger Wort
  • Gabrielle Seil – Revue

    “Indem Michel Tereba seine sorgfältig geführten Interviews mit Archivbildern und wichtigen strategischen, politischen und nationalen Informationen mischt, entsteht eine sehr lebendige Dokumentation über eines der traurigsten Kapitel der Luxemburger Geschichte des 20. Jahrhunderts.”

    Gabrielle Seil – Revue
  • RTL Lëtzebuerg

    Interview live avec Michel Tereba, régisseur du documentaire et Erny Kohn, président du CEBA: Cliquez ici!

    RTL Lëtzebuerg
what-people-say-impressions

Les impressions des spectateurs

Video
about

À propos

Les partenaires derrière le film

La commune de CLervaux

Située au cœur des Ardennes luxembourgeoises, la commune de Clervaux se compose, depuis la fusion avec les communes de Heinerscheid et de Munshausen en 2011, de 17 villages charmants et pittoresques et compte environ 5000 habitants.
N’ayant pas perdu son caractère rural, la petite ville de Clervaux représente le centre de développement et d’attraction de la pointe nord du Grand-Duché. Ce centre touristique, encaissé dans la vallée de la rivière « Clerve », abrite un château médiéval, construit au 12e siècle et représentant le témoin millénaire du prestige et de la puissance des comtes de Clervaux.
Non seulement le château héberge-t-il l’administration communale de Clervaux, mais également trois expositions, notamment le Musée de Maquettes des Châteaux et Châteaux forts du Luxembourg, le Musée de la Bataille des Ardennes et la fameuse exposition de photographies « The Family of Man » d’Edward Steichen, collection qui figure sur le registre de l’UNESCO « Mémoire du Monde », et qui a rouvert ses portes le 6 juillet 2013.
A côté du château, un des attraits majeurs de Clervaux est l’Abbaye bénédictine Saint-Maurice qui domine majestueusement la vallée et dont le centenaire fut célébré en 2010. Par ailleurs, l’église décanale et la chapelle N.D. de Lorette à Clervaux et l’église paroissiale de Munshausen sont également des édifices religieux impressionnants.
La maison de culture régionale « Cube 521 » à Marnach offre tout au long de l’année un programme culturel varié de théâtre, musique classique, jazz, danse, cabaret et théâtre pour enfants.
Située au cœur du Parc Naturel de l’Our, Clervaux, c’est aussi des paysages d’un romantisme sauvage, des aventures dans la nature et des trésors culturels surprenants.

Parc Naturel de l’Our

Le Parc Naturel de l’Our se situe dans en plein milieu des Ardennes luxembourgeoises, avoisinant le pays des trois frontières de la Belgique de l’Allemagne et du Grand-Duché du Luxembourg. Sur une superficie de 420 km2 , avec 21.000 habitants huit commune se sont réunies avec l’objectif commun de rééquilibrer, par des projets innovants, la conservation de l’environnement naturel et le développement économique de cette région rurale.

La région est une destination de choix, si bien pour les randonneurs et autres sportifs que pure les amateurs de la nature et de la culture. Des cours d’eau, tel que la rivière frontalière de l’Our, ont créé un paysage riche en reliefs contrastants et d’une grande diversité avec ses arêtes, ses versants,ses terrasses et ses méandres. Dans les parties reculées de ce territoire des habitats, pour maintes espèces de la flore et de la faune sauvage, ont su se conserver.

Ont peut vivre, de maintes façons différentes, l’histoire et la culture de la région.Soit en visitant les imposants châteaux forts de Vianden et Clervaux, les églises, moulins et musées, soit en se baladant sur les promenades thématiques , soit en visitant l’exposition photographique de renommée internationale, “The Family of Man”, situé à l’intérieur des murs du Château de Clervaux, ou en explorant l’ancienne mine de cuivre de Stolzembourg…

CEBA

Basé à Munshausen, le CEBA – Cercle d’Etudes sur la Bataille des Ardennes – est une association sans but lucratif, qui s’est vouée au travail de mémoire, en se focalisant sur les événements tragiques, qui on touchés les Ardennes luxembourgeoises pendant l’hiver 1944/1945. Avec plus de deux cents membres, le cercle d’études est une des plus importantes associations parmi d‘autres qui s’engagent dans ce domaine. Sur un grand nombre d’activités le CEBA collabore, de manière étroite, avec les acteurs ayant le même objectif. Ne citons pour exemple le Musée National d’Histoire Militaire de Diekirch ou l’association du “National Liberation Monument”.

Pyrrhus Movie Productions

Le documentaire “D’Preisen së rem zréck – Alamo zu Cliärref” a été réalisé par Michel Tereba et la production a été confiée à Pyrrhus Movie Productions.

Travaillant en tant que réalisateur depuis 1999, Michel Tereba a su acquérir des

compétences dans les domaines de l’art dramatique, du cadrage, des prises de son, du maquillage, des effets numériques, de la post-production et de la gestion des projets.

Le réalisateur définit son travail comme “une recherche permanente de l’esthétique”. Il est en toujours à la recherche d’une histoire authentique et son style est défini par ses choix originels. Au fil des années Michel Tereba a pu faire des expériences dans des gens divers tel que la comédie, le long métrage, le documentaire, le film didactique, et la vidéo musicale. En combinant ses expériences de longues années avec sa formation d’ingénieur le réalisateur a pu développer son style unique. Pour Michel Tereba c’est un choix conscient de participer activement au développement du scénario, ceci lui permet de diner à l’oeuvre son cachet caractéristique. Son travail d’acteur lui a permis à Michel Tereba de développer ses capacités en tant que réalisateur.

Pyrrhus Movie Productions est une firme de production établie en 1999, axée sur la qualité et remplie d’une vigoureuse force créative. L’équipe de Pyrrhus assure la production de longs métrages si bien pour la branche du divertissement que pour le monde des entreprises.

Aux professionnels du secteur audiovisuel Pyrrhus Movie Productions offre un service de consultants spécialisés et du personnel qualifié qui vous assistera dans la réalisation de vos projet. Pyrrhus Movie Productions conçoit et produit des courts-et long-métrages, si bien que des feuilletons télévisés, films d’entreprises et publicitaires, projets photographiques, vidéos musicales et prises de vidéos de manifestations ( concerts, spectacles, remises de prix…)

 

our-partners
Gemeng Cliärref
Naturpark Our
CEBA
Pyrrhus
about-the-corporate-identity-of-the-movie

À propos de l’identité graphique du film

Avec ce logo j’ai voulu créer un lien entre le documentaire, la ville de Clervaux et le château fort, qui fut détruit par le feu, lors des premiers jours de l’offensive allemande.

Eric Steffen, Designer du CEBA

Le logo consiste de traits noirs en désordre, ces lignes noires forment la silhouette du château fort de Clervaux, les lignes rouges représentent le feu qui a détruit le château. Cette destruction est encore accentuée par les espaces vides entre les traits noirs. Le château fort n’est plus une forteresse solide, mais une structure fragile et déstabilisée.

Mais il y a aussi la possibilité d’une interprétation toute à fait différente! Le logo symbolise la reconstruction du château fort et de la ville après la guerre, après le feu. Il reste à l’observateur de choisir l’interprétation qui lui convient le mieux.

 

contact-two

Contact

Où nous trouver:

CEBA:
Cercle d’Études sur la Bataille des Ardennes
Study Group on the Battle of the Bulge

CEBA a.s.b.l.
association sans but lucratif

Bureaux:
11, Duerefstrooss
L-9766, Munshausen
Luxembourg

logo_film_256px

Vous voulez nous contacter?

Remplissez le formulaire ci-dessous pour nous envoyer un mail.

Your Name (required)

Your Email (required)

Subject

Your Message

Please confirm that you are not a robot: